Votre navigateur est trop ancien pour afficher correctement ce site. Ceci en est la version simplifiée.

Angelique PORCIANI a le plaisir de vous inviter à sa soutenance de thèse qui aura lieu le lundi 11 janvier 2016 à 09h00 à l’amphithéâtre des plantes de l’IRD (119 av agropolis 34094 Montpellier).

Elle présenterai ses travaux portant sur

Le comportement et l’olfaction d’Anopheles gambiae: interaction entre insecticide et mécanisme de résistance.

 

Résumé

Le paludisme est une maladie provoquée par un protozoaire du genre Plasmodium sp. qui est transmis lors de la piqure par des moustiques du genre Anopheles. Actuellement, le contrôle de la maladie repose essentiellement sur la lutte contre les vecteurs avec notamment l’utilisation d’insecticides en imprégnation sur les moustiquaires ou en aspersion sur les murs à l’intérieur des habitations. Dans certaines régions, l’efficacité des insecticides est menacée par des mécanismes de résistance aux insecticides qui se développent dans les populations de vecteurs. Alors, que les mécanismes de résistance physiologique font l’objet de nombreuses recherches et sont maintenant assez bien connus, les modifications comportementales qui peuvent également conférer ou participer à la résistance à ces outils de lutte sont encore très peu étudiées. L’objectif de cette thèse est donc d’apporter des éléments nouveaux pour la compréhension des interactions entre insecticides, mécanismes de résistance physiologique et comportement. Durant cette thèse, nous nous sommes concentrés sur les mutations de cible L1014F et G119S des gènes codant respectivement pour le canal sodium voltage dépendant et pour l’acétylcholinestérase conférant une résistance croisée aux pyréthrinoïdes et organochlorés pour la première et aux carbamates et organophosphorés pour la seconde. Nous avons étudié leur influence sur le comportement de recherche de l’hôte et le système olfactif périphérique en présence ou non d’insecticides. Nos résultats ont permis de mettre en évidence des interactions complexes entre les insecticides présents dans l’environnement et les gènes de résistance sur le système olfactif et sur le comportement. Ces informations sont cruciales pour l’étude de l’impact de ces interactions sur l’efficacité des stratégies mis en place pour lutter contre la transmission du paludisme.

 

Abstract

Malaria is caused by a protozoan belonging to the genus Plasmodium sp. transmitted to humans by Anopheles mosquitoes. Malaria control mainly relies on vector control strategies such as insecticide-treated bed nets or insecticide residual sprayings. In some areas, the effectiveness of insecticides is threatened by insecticide resistance mechanisms spreading in vector populations. Physiological resistance mechanisms have been deeply investigated whereas behavioural modulations conferring or involved in resistance have been overlooked. The objective of this thesis is to provide new insights to better understand the interactions between insecticide, physiological-resistance mechanisms and behaviour. In this thesis we focused on target-site mutations L1014F and G119S on genes respectively coding for voltage gated sodium channel and acetyl-cholinesterase conferring crossed resistance to organochlorides and pyrethroids for the former and crossed resistance to organophosphates and carbamates for the latter. We studied their impact on the host seeking behaviour and the peripheral olfactory system in the presence or absence of insecticides. Our results highlight the complex interactions between insecticides in environment and resistance mechanism on the olfactory system and on behaviour.  That could lead to a better resistance management and an improvement in the use of insecticides. This knowledge is essential in order to decipher with the impact of such interactions of the efficacy of vector control tools scaled up to fight against malaria.

 

Le jury sera composé de :

Mr Frédéric Marion-Poll, Professeur à AgroParisTech. Rapporteur
Mr Teun Dekker, Associate Professor, Swedish University of Agriculture (SLU). Rapporteur
Mr Bertrand Schatz, Directeur de Recherche, CEFE. Examinateur
Mr Pierrick Labbé, Maitre de Conférence, ISEM. Invité

Mr Cédric Pennetier, Chargé de Recherche, IRD. Encadrant
Mme Anna Cohuet, Chargée de Recherche, IRD. Co-directrice de thèse
Mr Laurent Dormont, Maitre de Conférence, CEFE. Co-directeur de thèse