Votre navigateur est trop ancien pour afficher correctement ce site. Ceci en est la version simplifiée.

L'unité MIVEGEC étudie les processus sélectifs et adaptatifs qui régissent les interactions entre hôtes (vertébrés ou invertébrés) et pathogènes via différentes approches :

  • la recherche des gènes impliqués et l'analyse des paramètres responsables de leur distribution, de leur mobilisation et du maintien de leur diversité,
  • l'étude des interactions génome à génome,
  • la prise en compte du rôle des co-infections.

Les grandes questions abordées concernent en particulier l’identification des déterminants de la compétence vectorielle dans les systèmes naturels (immunité des vecteurs, rôle de la salive des vecteurs dans la transmission et la réponse immunitaire de l’hôte) et la manipulation des hôtes par les pathogènes afin d’augmenter leur transmission.

A travers une démarche associant études de terrain en milieu naturel et tests d’hypothèses via des infections expérimentales en laboratoire, plusieurs modèles parasites / vertébrés / vecteurs sont ainsi étudiés :

  • les Plasmodium de primates et d’oiseaux,
  • les virus de la dengue et du Chikungunya,
  • les leishmanies,
  • les trypanosomes,
  • les pathogènes transmis par les tiques (Borrelia et Babesia),
  • la grippe,
  • la tuberculose...