Votre navigateur est trop ancien pour afficher correctement ce site. Ceci en est la version simplifiée.

Nous vous invitons à venir nombreux au prochain séminaire du MIVEGEC le jeudi 19/04/18 à 11h00 dans l'amphithéâtre des plantes du centre IRD de Montpellier. Franck PRUGNOLLE (IRD - MIVEGEC) , nous fera une présentation intitulée

Human and ape malarias : a family business

 

Résumé de la présentation :

Malaria is a parasitic disease caused by protozoan parasites of the genus Plasmodium. For about a decade, the objective of my team has been to understand the origin and evolution of malaria agents in humans and more globally in primates. This work led us to study the diversity of malaria parasites in African primates (especially great-apes) by developing new sampling and new diagnostic methods, to search for the vectors of ape Plasmodium and to sequence and compare their genome to those of human parasites. Our work demonstrated that the diversity of Plasmodium parasites infecting wild populations of great apes was historically largely underestimated and that all human Plasmodium parasites had a close relative in apes. We demonstrated in particular that the closest species of P. falciparum, the most virulent agent of human malaria, was not a chimpanzee parasite (as previously thought), but a gorilla parasite, hence questioning the origin of this deadly parasite. We showed that ape Plasmodium are transmitted by three main mosquito vectors in Central Africa, among which some may play a role of bridge between humans and apes and thus explain the historical propensity of primate malarias to switch from one host species to another. Finally, the sequencing of the genomes of all chimpanzee and gorilla Plasmodium species and their comparison with those of the human parasites allowed us to identify genes that played a role in host adaptations and more globally to better understand the role of introgression, convergence and gene duplication in their evolution.

 

 


Planning séminaires

 
L'équipe des séminaires
Manon VILLA
Michele BENGUE

 

 

Le Master International d'Entomologie vectorielle : écologie et contrôle porté par les universités Alassane Ouattara de Côte d'Ivoire et de Montpellier a lancé son appel à candidatures pour la rentrée 2018-2019 niveau M2.

Les dossiers seront reçus jusqu'au 30 mai 2018.

Les candidatures seront étudiées courant juin.

La rentrée est prévue à Bouaké le 10 septembre 2018.

Toutes les informations sont disponibles sur le site du Centre d'Entomologie Médicale et Vétérinaire : www.cemv-ci.net/

 

L’objectif de ce MOOC ('Massive Open Online Course' en anglais) consiste à fournir aux apprenants un aperçu du vaste panel de disciplines impliquées et des questions étudiées dans la recherche sur le paludisme. Ce MOOC va de la biologie moléculaire et cellulaire du parasite et de ses différents cycles de vie à la recherche clinique sur le terrain et à l’hôpital sur la maladie. Il traite de l’utilisation des dernières technologies génomiques pour étudier la biologie du parasite, mais également de la recherche translationnelle pour le développement de nouveaux outils de contrôle, y compris les médicaments et les vaccins. Il présente également l’épidémiologie du paludisme et la recherche clinique, pour mieux comprendre le paludisme en tant que problème de santé publique.

 

Avec la participation de José-Juan LOPEZ-RUBIO & Vincent ROBERT

> voir le site

 

 

 

L'émission Priorité Santé présentée par Caroline Paré sur RFI le mardi 19 décembre à 9h10 TU et rediffusée à 01h10 TU, sera consacrée à la journée d’Abidjan sur l’anthropologie des épidémies.

 

Sur le plateau :
Pr Francis Akindes, Sociologue, Professeur de sociologie et directeur des programmes scientifiques de la chaire Unesco de bioéthique à l’Université Alassane Ouattara de Bouaké. Co-organisateur de la journée d’étude d'Abidjan
Dr Koudhia Sow, anthropologue et médecin, chercheur associée au Centre Régional de Recherche et de Formation à la Prise en Charge Clinique de Fann (CRCF) du CHU à Dakar, attachée au Ministère de la Santé du Sénégal
Dr Bernard Taverne, anthropologue et médecin, chargé de recherche à l’IRD, dans l’unité de recherche internationale TRANSVIHMI
Dr Marc Egrot, anthropologue et médecin, chargé de recherche à l’IRD, dans l’unité mixte de recherche MIVEGEC. Co-organisateur de la journée d’étude d'Abidjan

 

Contact : Marc Egrot

 

 

 

 

 

 

 

Artcile dans PELERIN le 11/08/16 par Frédéric Niel

 

Le débat : Faut-il éradiquer les moustiques ?

 

> voir l'article

 

Avec la contribution de Frédéric DARRIET